Bannière du site "Geneviève Hû Astrologie Voyance"
L'Astrologie


L'astrologie, c'est quoi?
L'astrologie et la science
Quelle astrologie?
En quoi ça consiste?
A quoi ça sert?
Et l’horoscope dans tout ça ?...
Les douze signes du Zodiaque
Les planètes
Les maisons
L'analyse du thème astral
L'aspect prévisionnel
L’interprétation du symbolisme astrologique



Frise signes zodiacaux



Correspondance entre signes du Zodiaque et parties du corps humain


L'astrologie, c'est quoi?


C'est tout simplement l'étude de l'influence des astres sur le comportement et le destin humains, individuels ou collectifs.







Frise signes zodiacaux


L'astrologie et la science

Astrologue jetant un oeil au-delà de la sphère célesteUn conflit existe aujourd’hui entre l’astrologie et la science, qu’il ne servirait à rien de vouloir mettre de côté. Je n’espère pas, avec ces quelques lignes, y mettre fin, seulement dire ce que j’en pense, exprimer ma position par rapport à ce débat, voire cette polémique.

La science, actuellement encore, est dans l'incapacité de prouver expérimentalement - comme de réfuter, d'ailleurs - les fondements de l'astrologie.
Les principes fondamentaux de l'astrologie reposent certes sur une base scientifique: l'astronomie, c'est-à-dire l'observation du ciel et l'étude du mouvement des astres, des planètes, dans notre système solaire, par rapport à la Terre et aux étoiles fixes, mais l'astronomie et l'astrologie sont deux disciplines bien distinctes et différentes: la première est certes nécessaire pour comprendre et pratiquer la seconde, tandis qu'elle n'en reconnaît plus actuellement la valeur, alors que, dans les civilisations passées, les deux étaient pratiquées conjointement par les prêtres et sages de ces différents peuples (mésopotamiens, égyptiens, grecs, romains, arabes, chinois, mayas, etc...), la première étant alors l'outil, la seconde, la finalité. L'astrologie fut même, à une époque, enseignée à l'Université.

Ce n'est qu'avec le matérialisme et le rationalisme intellectuel grandissant que le divorce entre science astronomique et art astrologique fut consommé. Et ce, à plus forte raison, si on considère, comme je le fais ici, l'astrologie non pas comme une science (décriée par certains comme une "pseudo-science"), mais comme un ART!Astrologue observant le ciel
En effet, à la démarche scientifique, outre sa base astronomique, elle emprunte le côté empirique qui met constamment en dialogue et en confrontation la théorie et la pratique, à l'épreuve de l'expérience humaine concrète.
N'y règne cependant pas la vérité mathématique absolue qu'affectionnent les sciences dites "dures" (physique, chimie, biologie..), mais celle toute relative, subjective, et non moins réelle, de l'être humain, de son évolution, de sa vision du monde, de son vécu, de son inconscient (individuel et collectif), de sa sensibilité, de ses représentations, de ses systèmes de croyance et de pensée, etc..., comme dans les sciences dites "molles" (sociales, humaines, psychologie, philosophie, etc...).
C'est pour cette raison que je parle d' "art", car, riche de toute cette vaste culture, elle a néanmoins besoin d' "intuition", de "sensibilité", pour être appréhendée et exercée pleinement, dans la totalité de sa dimension embrassant littéralement tout dans sa perspective.

Maintenant, afin d’atténuer un peu l’apparente incompatibilité de la science et de l’astrologie, ajoutons quelques considérations provenant du monde scientifique lui-même.

Actuellement la science elle-même reconnaît finalement ce que les grands sages et maîtres spirituels des époques passées avançaient déjà, à savoir que l'univers, la matière, n'est qu'énergie ayant pris forme (de même que la pensée et l'émotion), pouvant d’ailleurs se comporter d'une manière bien surprenante à l'échelle subatomique, eu égard à nos conceptions, à notre appréhension de cet entourage matériel, relevant de la mécanique classique. L'important, ce n'est plus la matière, mais l'information, toutes deux étant de toute façon énergie!

Photo d'une galaxieC'est la mécanique quantique qui a ainsi ouvert une porte qui, loin de se refermer sur une compréhension limitée de ce qu'est notre univers, reste ouverte sur un infini champ de possibilités.

En outre, on sait désormais avec certitude que la plus grande part de notre univers est, exprimé selon les concepts courants, immatérielle et invisible! Effectivement, la matière que nous pensions jusqu'ici si bien connaître ne représente en fait que 10% de ce qui existe dans l'univers!
Autrement dit: "L'essentiel est invisible pour les yeux"!... Et il en va exactement de même avec l'astrologie: le ballet des astres que nous pouvons contempler dans le ciel, mesurer précisément et vérifier, n'est que la face visible, émergée,  de cette grande machinerie cosmique...

Enfin... "rendons à César ce qui est à César"... et faisons tout simplement la part des choses: le domaine d'étude de la science, son terrain, c'est la matière visible, tangible, tandis que le domaine d'étude de l'astrologie, son terrain, est par essence même en dehors de la matière et relève de tout cet invisible, impalpable, indicible, que chacun porte en soi, dont il ressent les effets, sans pouvoir à aucun moment - comme ses intuitions, pensées, émotions, comme ces notions de "subconscient" et d' "inconscient" - le peser, disséquer, découper, mesurer, chiffrer...Photo d'une horloge astronomique

Ainsi, et c'est là où je voulais en venir, les fondements sur lesquels repose l'astrologie relèvent peut-être de tout cet inconnu que la science n’a pas encore découvert, sur lequel elle ne peut par conséquent en aucun cas se prononcer, mais qui n’en existe pas moins.
De tout ce qui fait de l'être humain plus qu'un "simple" assemblage d'organes, de molécules, d'atomes... De ce qui fait de lui l'auteur, le créateur, le penseur de toutes ces religions, mythologies, croyances, philosophies, oeuvres d'art, littéraires, musicales, architecturales, poétiques, etc..., pénétrées d’une irrépressible aspiration vers l’Eternité.

Pour le reste, faites confiance aux grands esprits (Platon, Aristote, Hippocrate, Pythagore, Ptolémée, Copernic, Tycho-Brahe, Kepler, Galilée, Newton, Goethe, Balzac, et bien d'autres encore...) qu'elle a séduit dans l'histoire et à son expérience millénaire, toujours renouvelée, enrichie et actualisée par les astrologues du monde entier, surtout au cours du dernier siècle écoulé, notamment dans la deuxième moitié du XXème siècle.
Dites-vous: Pourquoi pas? Venez essayer et vous verrez bien...


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Quelle astrologie?

Photo d'une pierre circulaire illustrant le calendrier maya
Il y a effectivement plusieurs astrologies: chinoise, tibétaine, amérindienne, égyptienne, celtique, etc...

Mais la plus connue, c'est, disons, l'astrologie "occidentale", basée sur le calendrier solaire, fondée sur l'étude du mouvement apparent depuis la Terre des "planètes" au sens large d’ "astres errants" (Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, etc...) dans le Zodiaque tropical constitué conventionnellement des douze signes: Bélier, Taureau, Gémeaux, etc...Zodiaque du Temple de Dendérah en Egypte

C’est la plus complexe, et donc la plus complète, permettant d’obtenir les informations les plus détaillées et les plus précises.

A partir de là, il y a encore bon nombres d'écoles, d'approches et de pratiques différentes, donc de façon d'utiliser et d'interpréter tout cela, avec l'astrologie traditionnelle, l'astrologie psychologique, l'astrologie conditionaliste, l'astrologie humaniste, l'astrologie karmique, etc...

- Personnellement, j'utilise un échantillonnage d'un peu tout ça, afin d'avoir une vue d'ensemble complète constituée de ces différents points de vue. -



Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


En quoi ça consiste?

Exemple: thème astral du 9 avril 2014Eh bien, c’est très simple! Prenons le cas habituel d’une personne venant me consulter par rapport à un problème quelconque: à partir de sa date, de son heure et de son lieu de naissance, on élabore son "thème natal" ou "thème astral", encore appelé "carte du ciel", c’est-à-dire une représentation modélisée, schématique du ciel à sa naissance, avec les positions des différentes "planètes", les astres apparemment mobiles depuis la Terre, au sein de la roue bien connue des douze signes du Zodiaque. L’heure ainsi que le lieu de naissance permettent d’établir les douze "maisons" du thème, douze secteurs correspondant aux différents domaines de la vie: la personnalité pour la maison I, les possessions et acquis pour la maison II, etc…

Tous ces calculs étaient auparavant effectués à la main, et pouvaient même servir de base à une étude numérologique en parallèle. On utilise cependant aujourd’hui des logiciels informatiques qui permettent d’avoir rapidement sous les yeux le thème de la personne afin de pouvoir tout de suite se consacrer à son analyse et répondre ainsi aux questions du consultant.

Mais le sujet d’étude peut aussi être un événement, comme dans l’astrologie mondiale: la date, l’heure et le lieu de naissance sont alors remplacées par les date, heure et lieu de l’événement en question. Il peut s’agir, par exemple, de la création d’une institution, d’une entité quelconque, de la naissance d’un Etat, d’élections, ou de bien d’autres choses…


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


A quoi ça sert?

Chemin de pierres sur l'eau dans un jardin zenPour moi, la première utilité de l’astrologie, c’est la connaissance de soi. C’est un excellent outil, très puissant et redoutablement précis pour apprendre à se connaître soi-même comme pour apprendre à connaître l’autre, un excellent moyen d’établir un profil psychologique (astrologie psychologique), de comprendre nos motivations profondes, les leviers de notre sub- ou in-conscient, les mécanismes de notre psyché. Cela peut par exemple s’avérer extrêmement pratique, utile, voire salvateur, quand il s’agit d’analyser, de décrypter et de comprendre les relations humaines, familiales, enfants-parents, de couple, amicales ou professionnelles.

Représentatrion du Zodiaque entourant le Christ
Vient ensuite l’incroyable possibilité qu’offre l’astrologie de placer l’individu dans son contexte, dans son entourage, de le voir d’un observatoire élevé en l’état actuel, dans la situation dans laquelle il se trouve, de cerner ce à quoi il est confronté d’un point de vue événementiel, et comment il peut, en puisant dans ses ressources, à partir de là où il se trouve, aller là où il veut.


N’oublions pas l’aspect prévisionnel, qui n’en est cependant pas l’essentiel, mais qui peut aussi être déterminant pour répondre à certaines questions, se préparer à certains changements, anticiper au mieux certains événements.


Enfin, à un autre niveau, c’est aussi un puissant instrument d’évolution et de développement spirituels.


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Et l’horoscope dans tout ça ?...

Ancien horoscope en forme de carréMalheureusement, ce que beaucoup de gens connaissent de l’astrologie, c’est l’horoscope qu’on voit fleurir à peu près partout aujourd’hui. Certains assimilent même astrologie et horoscopie. Or, ce n’est absolument pas la même chose. L’horoscope se contente de donner des tendances pour chaque signe zodiacal en fonction des positions et transits actuels des planètes. Autant dire que cela ne peut en aucun cas être considéré comme fiable et précis, tout simplement pour la bonne raison que l’horoscope ne prend qu’UN seul paramètre en compte: votre signe zodiacal, donné par la position de votre Soleil natal, sans prendre en compte TOUS les autres paramètres d’un thème astral:Zodiaque arabo-musulman la position des autres planètes (Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, etc…), les maisons, divers autres éléments ainsi que, SURTOUT, tous les aspects, c’est-à-dire les angles, que font tous ces éléments entre eux. A la rigueur, cela peut être valable à titre indicatif pour brosser une tendance générale, pour quelqu’un qui serait vraiment marqué par son signe solaire. Mais suivant la position, par exemple, des autres planètes dans les signes, une personne peut présenter des aspects correspondant à un autre signe, s’il s’y trouve un grand nombre de planètes.

Ce qui peut parfois être intéressant, c’est d’analyser un peu la position des planètes dans le Zodiaque pour dégager les grandes lignes de l’atmosphère dans laquelle on baigne, sorte de météo des ressentis et des événements, ce que permet d’ailleurs l'étude des lunaisons (carte du ciel de la nouvelle lune) que pratiquent certains astrologues.

Bref! Tout cela ne vaut pas l’étude détaillée d’un thème astral individuel établi précisément!


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Les douze signes du Zodiaque

Représentation du système solaire interne au sein du ZodiaqueBeaucoup de gens font la confusion entre les douze signes du Zodiaque qui délimitent autour de la Terre d’égales zones fixes, et les constellations des mêmes noms du plan de l’écliptique, dans lesquelles le Soleil semble se déplacer au cours de l’année. Ce n’est pourtant pas la même chose!

Ce qui a une véritable influence, selon beaucoup d'astrologues, et également selon moi, ce ne sont pas les constellations formées par des étoiles fixes bien trop éloignées de nous, mais les douze zones d’égale importance délimitées autour de la Terre à partir du point "vernal" (équinoxe du printemps, 0° du Bélier) et qui servent de repère arbitraire conventionnel pour positionner les différentes planètes dans le ciel. Car, ce qui compte pour mesurer l’influence d’un astre, d’une planète, c’est l’angle sous lequel ses rayons nous atteignent nous, êtres humains, ici, sur Terre. Raison pour laquelle l’astrologie conserve, tout simplement par principe, un système géocentrique, puisque son objet d’étude est l’influence des astres sur l’être humain qui vit sur Terre.

Cette précision tord par la même occasion le cou à trois pseudo-arguments avancés pour dénigrer l’astrologie: la question du système géocentrique, au lieu du système héliocentrique, le fait que le Soleil, dans sa course apparente, traverse plus de douze constellations qui ne sont pas d’égales importances sur le plan de l’écliptique, ainsi que le phénomène de précession des équinoxes (décalages entre signes du Zodiaque tropical et constellations).

Illustration du décalage entre Zodiaque tropical et constellations

Dégageons maintenant, en quelques mots seulement, les principales tendances, dans leurs grandes lignes, des douze signes bien connus du Zodiaque.

Il faut savoir au préalable qu'ils sont répartis en 4 éléments (eau, feu, terre, air), 4 saisons (printemps, été, automne, hiver), 3 modes (cardinal, fixe, mutable) - ce qui correspond respectivement aux signes qui amorce, installe et termine chaque saison -. On y retrouve aussi la dualité ou polarité Yin-féminin-négatif et Yang-masculin-positif.
Attention! Les signes du Zodiaque sont des archétypes absolus. Nul ne correspond absolument, dans sa personnalité, à un seul signe, mais présente au contraire un ensemble complexe de caractéristiques empruntées aux autres signes du fait des planètes qui y sont présentes. Ensuite, là où il y a du "Yin", il y a forcément du "Yang", l'un ne va pas sans l'autre, ainsi les signes peuvent-ils manifester les défauts de leurs qualités.

Les symboles des douze signes du Zodiaque

Bélier (21 mars - 20 avril): Signe cardinal de feu. Sûr de lui, dynamique, fonceur, entreprenant, combattif, meneur, mais parfois impatient, impulsif, voire agressif.

Taureau (21 avril - 20 mai): Signe fixe de terre. Calme, apaisant, rassurant, sécurisant, placide, patient, bien ancré, sens pratique, mais parfois têtu, inerte, voire réfractaire au changement et à la prise de décision.

Gémeaux (21 mai - 21 juin): Signe mutable d'air. Jeune dans sa tête, curieux de tout, communicatif, goût du contact et de l'échange, mobile, adaptabilité au changement, mais volatile, versatile, parfois superficiel, voire inconséquent.

Cancer (22 juin - 22 juillet): Signe cardinal d'eau. Sensitif, très attaché aux racines, aux valeurs familiales, à la famille, à son petit cocon, protecteur, mais parfois paternaliste, passéiste et lunatique.

Lion (23 juillet - 22 août): Signe fixe de feu. Rayonnant, chaleureux, généreux, noble de coeur, créatif, mais parfois nonchalant, égocentrique, voire égoïste et condescendant.

Vierge (23 août - 22 septembre): Signe mutable de terre. Côté "fourmi", réfléchi, organisé, ordonné, très attentif à sa santé, à son alimentation, fait passer le devoir avant tout, mais parfois trop critique, rigide, attaché à ses principes, sceptique.Représentation du Zodiaque en hébreux avec les mois

Balance (23 septembre - 22 octobre): Signe cardinal d'air. Très sociable, attaché au relationnel, recherche constante de l'équilibre et de l'harmonie, notamment avec les autres, sens de la justice, mais indécis, susceptible, besoin de plaire.

Scorpion (23 octobre - 21 novembre): Signe fixe d'eau. Entier, passionné, très sensible, perçoit les choses cachées, inconscientes, invisibles, capacité de transformation radicale en profondeur, mais sans concession, parfois destructeur et auto-destructeur, addictif.

Sagittaire (22 novembre - 20 décembre): Signe mutable de feu. Attiré par l'aventure, l'étranger, les voyages, l'exploration et la recherche, jovial, convivial, très entouré, mais attaché aux conventions sociales, peur du jugement, froissé par les points de vue différents.

Capricorne (21 décembre - 19 janvier): Signe cardinal de terre. Raisonnable, posé, tenace et persévérant, secret, responsable, mais parfois ambitieux, indifférent et froid en apparence, émotion profondément intériorisée, ne croit que ce qu'il voit comme Saint Thomas.

Verseau (20 janvier - 18 février): Signe fixe d'air. Sens de l'appartenance à une communauté, mais tient beaucoup à son indépendance, conscient de son individualité au sein du groupe, personnalité originale, non-conventionnelle, toujours partant pour de nouveaux projets, humaniste et altruiste, mais parfois intransigeant, jusqu'au-boutiste, extrémiste, les idéaux passent avant les personnes.

Poissons (19 février - 20 mars): Signe mutable d'eau. Sensible, tolérant, compassion, sens de la vocation et du sacrifice, grande adaptabilité, beaucoup d'imagination, mais parfois déconnecté de la réalité, perméable aux influences extérieures, fluctuant et fuyant.


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Les planètes

Etymologiquement, le terme "planète" signifie "astre errant" et désigne tout astre mobile en apparence dans le ciel depuis la Terre. Ce terme, dans son acceptation étymologique plus large, n’a donc pas le même sens en astrologie qu’en astronomie. En effet, en astrologie, il inclut le Soleil (qui est en fait une étoile, l’étoile de notre système solaire) et la Lune (qui est en réalité un satellite, le seul satellite de la Terre), alors qu’en astronomie, il ne désigne que les principaux objets célestes les plus importants gravitant autour du Soleil: Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. En outre, depuis 2006, Pluton ne fait plus partie des "planètes" proprement dites de l’astronome, mais a été "rétrogradé" au rang de "planète naine", nouvelle catégorie à laquelle appartiennent désormais Cérès, le plus gros astéroïde de la ceinture se trouvant entre Mars et Jupiter, ainsi qu’Eris, Makémaké et Hauméa dans la ceinture de Kuiper, au-delà de Neptune.Représentation du système solaire

En effet, au fur et à mesure des progrès de la science, notre perception du système solaire, notre proche entourage cosmique, s’étend et s’élargit toujours davantage, nous permettant de découvrir de nouveaux objets célestes, que les astrologues contemporains s’efforcent constamment, dans leurs recherches, d’inclure dans la pratique astrologique.

Mais penchons-nous maintenant sur ce que représentent les principales planètes (au sens large) dans le symbolisme astrologique.

Soleil: Maître du signe du Lion. Concerne le Moi spirituel, la personnalité profonde du sujet, les qualités innées présentées par l'individu.

Lune: Maître du signe du Cancer. Concerne l'âme, la psyché, la façon dont l'individu perçoit, à travers ses ressentis, ses émotions, le monde extérieur, mais aussi la façon dont il se perçoit également lui-même.

Mercure: Maître des signes des Gémeaux et de la Vierge (avec peut-être Cérès d'après certains astrologues). Concerne l'intellect, le mental, le langage, la communication, l'apprentissage.

Vénus: Maître des signes du Taureau et de la Balance. Concerne l'affect, les relations aux autres, les amours, la façon dont on aime, dont on accepte d'être aimé et dont on s'aime également soi-même.

Mars: Maître du signe du Bélier (et encore du Scorpion, d'après certains astrologues). Concerne la force d'action, la combattivité, la capacité à agir, se défendre, prendre sa vie en main, vivre pleinement son existence.
Les symboles des planètes
Jupiter: Maître du signe du Sagittaire. Concerne la force de rayonnement, d'expansion, de croissance, la foi en soi et en la vie.

Saturne: Maître du signe du Capricorne. Concerne l'aspiration à s'élever, les ambitions, la réussite sociale, la relation aux autorités (extérieures ou intérieures), la structuration de l'individu et son rapport aux structures de ce monde, le sens de la tenacité, de la persévérance.

Uranus: Maître du signe du Verseau. Concerne la conscience, la liberté, la façon dont l'individu dépasse ses conditionnements, les projets personnels et collectifs, le côté génial et visionnaire.

Neptune: Maître du signe des Poissons. Concerne les intuitions, l'imagination, le rêve et les illusions, la compassion, l'empathie, la fusion, l'alchimie.

Pluton: Maître du signe du Scorpion. Concerne la sexualité, les pulsions de vie (Eros) et de mort (Thanatos), le magnétisme, les richesses cachées, le pouvoir, les changements profonds.


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Les maisons

Découpage de la sphère céleste en 12 secteursComme déjà expliqué précédemment, la connaissance de l’heure et du lieu de naissance, en plus de la date de naissance, permet d’établir les maisons astrologiques du thème natal, c’est-à-dire douze secteurs dans la sphère céleste, qui ne sont pas d’égale importance et qui correspondent chacun à un des différents domaines de la vie.

Ce paramètre est de la plus haute importance pour interpréter correctement un thème astral: un aspect planétaire, réputé dans un horoscope pour avoir telle signification, n’aura pas du tout le même sens, et donc le même effet, chez un individu l’ayant dans sa maison VII, concernant ses rapports à l’Autre, et chez un autre individu l’ayant dans sa maison II, correspondant alors à ses possessions, ses acquis, ses biens.

Voici donc les domaines correspondant aux douze maisons astrologiques.

Maison I: La "personna" (le "masque"), c'est-à-dire ce que les autres perçoivent de nous, ce qu'on leur renvoie, mais également la façon dont se modèle notre personnalité, ce vers quoi elle tend.

Maison II: Les possessions, biens, acquis, aussi bien matériels qu'immatériels, le potentiel, les ressources propres.

Maison III: Le proche entourage, l'apprentissage, la fratrie, les petits déplacements.

Maison IV: Les origines, les racines, la famille, le foyer, le cocon.Les 12 maisons astrologiques

Maison V: La créativité, les loisirs, les enfants, les amours, l'enseignement.

Maison VI: La santé, les thérapeutes, l'administration, le service.

Maison VII: L'autre, l'alter ego, la relation aux autres, ce que les autres nous renvoient.

Maison VIII: Tout ce qui est caché, l'in- ou sub-conscient, la sexualité, les investissements financiers.

Maison IX: L'étranger, les voyages, les études supérieures, la recherche, les systèmes de pensée et de croyance.

Maison X: La façon dont on se manifeste et se réalise à l'extérieur dans la sphère sociale, les rapports avec la hiérarchie.

Maison XI: Les appuis, les amis, les projets personnels et collectifs.

Maison XII: Tout ce qui concerne la vie intérieure, retirée du monde extérieur, la spiritualité, le karma.


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


L'analyse du thème astral

Exemple: thème astral du 1er juin 2014Une fois établi le thème du consultant et positionnés sur sa carte du ciel ces différents éléments - avec d’autres encore que je n’évoque pas ici afin de simplifier cette vue d’ensemble -, il faut passer à l’interprétation du thème astral dans son ensemble, et c’est là l’exercice le plus difficile, autant intellectuellement qu’intuitivement.
En effet, il faut interpréter la position des planètes dans les signes, voire au degré près, puis dans les maisons, mais également la position des signes par rapport aux maisons, et enfin les "aspects" (conjonction, opposition, carré, trigone, etc…), c’est-à-dire les angles que font ces différents éléments entre eux. Et cela ne doit pas se faire isolément, point par point, mais simultanément, en prenant tous les autres paramètres en compte, dans leur globalité et leur interactivité, en cohérence avec l’ensemble. Cette étape exige une grande capacité d’analyse et de synthèse.

L’avantage, c’est qu’avec l’expérience, cela devient de plus en plus facile et immédiat, au point que, par exemple, en tant qu’astrologue expérimentée, je ne vois plus telle planète dans tel signe, avec tel aspect planétaire, le tout ayant telle signification, mais je vois tout de suite la facette en question de la personnalité du consultant ou bien la situation à laquelle il est actuellement confronté. - Il en va exactement de même avec le langage astrologique qu’avec le langage écrit: un lecteur aguerri ne voit plus le mot en tant qu’assemblage de lettres qu’il doit déchiffrer, il voit d’emblée l’objet désigné par le mot. "Chat", pour prendre un exemple concret et parlant. -


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


L'aspect prévisionnel

Atlas portant les sphères célestesSelon les mêmes principes, en analysant les positions actuelles, transits et déplacements à venir des planètes dans le ciel, en fonction également de leurs cycles respectifs, en regard du thème astral du consultant, autrement dit en étudiant les aspects que feront tous ces éléments avec les différents éléments précédemment cités de la carte du ciel du consultant, on peut anticiper leur impact sur sa destinée, prédire dans une certaine mesure les événements correspondants, la façon dont tout cela agira sur l'individu, ce à quoi il sera encore confronté, les meilleurs choix à faire ou les périodes favorables pour agir.
C'est le pan prévisionnel ou prédictif de la pratique astrologique.
Là encore, il est selon moi indispensable de disposer d'un authentique don de voyance pour interpréter correctement les présages, les images délivrées par le symbolisme astrologique, le langage ou message des astres, au cours de cette étude prévisionnelle.

Astrologues en train d'étudier la position des astresQue le consultant, cependant, ne s'inquiète pas, qu'il soit rassuré, rien ne nous arrive que nous ne soyons capables d'affronter, car nous avons toujours tout en nous et entre nos mains. Il n'y a dans tout cela rien qui relève de l'injuste arbitraire ou de la fatalité, ce ne sont que rapports de causes à conséquences, les rayonnements des astres sont simplement des canaux énergétiques permettant la condensation, cristallisation, concrétisation de ce à quoi l'être humain a un jour lui-même donné naissance, d'une manière ou d'une autre, sous une forme ou sous une autre. S'il n'a lui-même donné motif à rien, rien ne pourra l'atteindre, car les canaux tournent alors à vide.

Photo d'un arc-en-ciel au-dessus de lac et forêtAutrement dit, le rayonnement des astres attire simplement notre attention sur des possibilités, des potentialités, l'individu conserve à tout moment son libre-arbitre et sa liberté d'action, et peut à tout moment changer de direction, emprunter un autre chemin, modifier le cours de sa vie et transformer ainsi complètement les achèvements des irradiations astrales.

J'espère que vous m'aurez suivie dans la façon imagée dont je tente d'illustrer ces notions, principes et phénomènes apparemment complexes, mais en réalité d'une simplicité enfantine.

Dans tous les cas, ne soyez donc pas inquiets à l'idée de soulever un coin du voile s'étendant sur votre avenir, nous verrons en consultation comment s'y préparer et les ressources que vous avez en main pour y faire face ou aussi tout simplement comment ouvrir en grand portes et fenêtres aux choses positives et bénéfiques qui viennent vous, afin d'en profiter au maximum, tout en vivant pleinement le présent dans la sérénité et la joie, pour votre plus grand bonheur.


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


L’interprétation du symbolisme astrologique

Patchwork d'images illustrant la notion de symbolismePour conclure cette partie assez conséquente sur l'astrologie (je suis tout de même essentiellement astrologue de formation), je tenais tout particulièrement à insister sur un facteur qui me semble fondamental, primordial, de la plus haute importance en astrologie: il s'agit de l'interprétation du symbolisme astrologique!
Car tous les éléments que je vous ai présentés jusqu'ici sont de grands symboles vastement conçus et englobant, qui rassemblent énormément de notions, concepts, significations et choses dans leur giron et qui demandent à être interprétés de la bonne manière, en cohérence avec l’ensemble du thème, et surtout en accord avec le consultant, conformément à sa personnalité, ce qu'il est, ses croyances, ses représentations, sa façon de voir les choses et d’appréhender le monde, son histoire, son vécu, en adéquation avec son libre-arbitre, son chemin de vie, son parcours, avec ce qu’il vit et ce qu’il veut…

C’est donc là qu’intervient pour moi une autre précieuse faculté qui permet de se mettre au diapason, d’être sur la bonne longueur d’onde, comme on dit, avec le consultant et ses énergies: la voyance…
Sans une véritable et authentique faculté de voyance, bien au-delà de la simple finesse intuitive, le symbolisme astrologique ne peut être véritablement, correctement et précisément interprété.
Les symboles, d'où qu'ils proviennent, sont des portes, des voies d'accès, des canaux, qui permettent au voyant de recevoir les images qui planent au-dessus du consultant et de sa destinée.
D'où les outils et approches complémentaires que je développe dans les pages suivantes...


Frise signes zodiacaux et flèche retour haut de page


Bouton cliquable page "La voyance"Bouton cliquable page "La cartomancie"Bouton cliquable page "La radiesthésie"

© Geneviève Hû Juin 2014 Tinqueux FRANCE - Contact - Mentions légales